Week-end à Crozon (29) – 6 au 8/05/2023

20230505_Crozon_07
N’allez pas croire qu’on part en week-end pour la détente !!!
20230506_Crozon_02
Un réveil très pluvieux et humide…!!! 🌧️
20230506_Crozon_12
Samedi 6 mai : un temps de Mai bien sûr !!! 🤔
20230506_Crozon_16
On commence par 1 mètre de houle pour s’échauffer 😱
20230506_Crozon_19
Le ciel s’éclaircit enfin !!! 😁
20230507_Crozon_21
Marée descendante : une grotte encore accessible 🥳
20230507_Crozon_32
Le sémaphore et le phare du Toulinguet
20230507_Crozon_41
Les falaises de la pointe de Pen Hir prisées pour l’escalade
20230507_Crozon_51
Ahhhh… les Tas de Pois… et ses jolies passes 🥳
20230507_Crozon_53
Le groupe et les Tas de Pois en fond
20230507_Crozon_68
Dimanche soir : concert sur la plage de Trez Rouz 🎸👌
20230508_Crozon_07
Il y a encore 7 courageux sur 10 le lundi matin 😉
20230508_Crozon_28
Evidemment.. tout a une faim…😉👋
previous arrow
next arrow

Au programme, 3 jours de navigation avec pour objectif de découvrir 3 sites différents de la presqu’île

Nous serons dix participants dont deux encadrants : Jean-Philippe, Pierre, Soizic, Jean-Pierre, Didier C., Didier M., Roland, Guy, Yannick, Thierry

Comme toujours avec Jean-Philippe, il y a le plan A, le plan B “Mais ce serait quand même bien qu’on fasse le plan A…” 😁
Alors on commence par regarder les conditions météo et mer prévues pour le samedi matin : 4 Beaufort S à SW, mer totale 0,75 à 1,25 M, Houle 1,4 M WSW période 8 sec., marée montante le matin puis descendante.
Un des participants se lance : “Ah mais… il y a de la houle et vent !!! Peut-être le plan B à l’abri non ?!!!”
Un autre : “Euh mais… il pleut beaucoup et il y a un peu de brume…!!!”

Sentant sans doute une sédition, Jean-Phi reprend vite fait la main : “Mais… le plan A vraiment…ça vaut le coup… c’est un peu engagé… mais vous n’allez pas le regretter 😂”

Finalement, comme on n’est pas venu ici pour compter les berniques (mais plutôt les moutons…) et comme il ne faut jamais froisser le chef, va pour le plan A 🥳

Au programme du samedi 06 mai : Départ de l’anse de Camaret (camping de Trez Rouz), Pointes : de Tremel – du Diable – des Capucins – de Cornouaille – Robert – des Espagnols, La Cormorandière, Roscanvel et sa plage pour la pause déjeuner, île des Morts, île de Treberon, île Renard, encore un petit tour à l’île des Morts puis retour Port de Roscanvel où nous avions positionné une navette le matin.

Côté faune, nous sommes pleinement satisfait et on en a plein les yeux !!! On a la chance d’apercevoir un phoque, curieux comme d’habitude👌 mais aussi un fou de Bassan, des cormorans huppés et des grands cormorans, une aigrette garzette, des tournepierre à collier, des huitriers-pies.
Côté environnement, on a pu observer que la végétation s’était adaptée au milieu très exposé au vent avec de la végétation d’allure tropicale (climat humide voire très humide). Mais aussi, de nombreux éboulements sur les falaises preuve que le niveau de la mer monte inexorablement et grignote inlassablement le continent. D’un point de vue géologique, les roches strates schisteuses avec des couches bien rectilignes sont impressionnantes à observer !!! Nous avons vu également de nombreuses variétés d’algues dont la grande zostère, de l’himanthalia (on en reparlera plus loin le second jour…), et une forte concentration de laitue de mer à l’île Renard.

Pour notre plus grand plaisir, nous avons la chance de croiser la goélette La Recouvrance, gréement ambassadeur de la ville de Brest, qui sort de la rade au moment où l’on franchit la pointe Robert

Toute la journée nous fonctionnerons par trinôme, chaque membre du trinôme assurant la surveillance des deux autres membres. Cela a permis également ainsi une surveillance plus aisée et fluide pour les deux encadrants.

Les consignes sont respectées 👌

Au final, malgré le mauvais temps, nous aurons une navigation riche en émotions grâce à Jean-Philippe qui connaît le site comme sa poche et a à coeur de nous faire découvrir “son” Finistère 😌

Bilan de cette première journée : 12,41 Milles Nautiques et quelques rolls à l’arrivée pour Jean-Philippe et Pierre 🥳 Et tout le monde est heureux d’avoir “choisi” le plan A fortement recommandé par Jean-Philippe 😅

Dimanche 07 mai : Ah… Se lever sous le soleil ou presque !!! Enfin une nuit où la pluie n’a pas fait du tambour sur le toit du mobil-home… Mais un autre bruit a été entendu malgré tout à l’intérieur de celui-ci… On a le nom de celui qui a une respiration forte dirons-nous 🤔🤬 Heureusement, il se connait et nous avait préventivement proposé des boules Quiès… On ne donnera donc pas de nom ici eu égard à ce geste plein d’attention 😄

Cette fois-ci, pas de plan A ou B, la météo du jour est au beau fixe ainsi que les conditions en mer. Nous avions convenu la veille au soir pendant l’apéro… Oups pardon le repas !!! 😂 que le but de la journée était les falaises de Pen Hir et Les Tas de Pois en suivant le trait de côte tout en pratiquant un maximum de passes à cailloux et du surf (Houle annoncée entre 0,5 et 1 M après la pointe du Toulinguet)

Mais avant cela, il faut s’équiper et s’habiller… Il faut bien constater que certains ne sont toujours pas validés Pagaie verte et doivent encore perfectionner l’utilisation de leur équipement 😂

Bon… On rigole… mais la journée sera encore riche d’enseignements et d’émotions 👌
Au programme : Départ de l’Anse de Camaret face au camping de Trez Rouz, Port de Camaret-sur-Mer, Pointe du Gouin (pas le Groin, Soizic… 🤬😂), Pointe du Toulinguet, Plage Pen Hat, Pointe de Pen Hir, Les Tas de Pois, Anse de Pen Hir pour le repas. A 14 h tour complet des Tas de Pois avec de belles passes, pointe de la Tavelle, anse de Pen Hir et débarquement avec une navette sur site

Un petit goulet avec un gros siphon derrière, ça vous tente ? 🤨

Je suis sûr que vous préférez une petite mousse ? Nous aussi !!! 😂👌

Retour au mobil-home après une belle journée et 11,5 Milles Nautiques parcourus. Un peu moins que la veille mais beaucoup plus technique avec des belles passes à cailloux, des grottes, un travail sur les appuis et les appels, du surf, une récupération technique aussi dans une zone de ressac et une passe… et pour finir en beauté du roll pour 4 d’entre nous : Guy, bravo pour ton 1er roll en mer, Yannick un joli balance brace puis un roll, Pierre, Jean-Philippe également 🥳

Alors il faut quand même parler un peu environnement et faune marine. On a d’abord observé un organisme présent par milliers sur l’eau. On a d’abord pensé que c’était une espèce de méduse. Finalement, on a eu la réponse le mardi une fois rentrés à Saint-Malo. Jean-Pierre nous a transmis un article du Télégramme de Brest nous donnant l’explication

Une vélelle de la famille des méduses

On a ensuite aperçu de gros oursins sur les rochers grace à la marée descendante. Après vérification, il s’agit du type Tripneuste Ventricosus Echinus Esculentus (Oursin globuleux) (Merci à Didier pour la recherche et la rectification 😉👌) de l’espèce des Echinodermes et pouvant mesurer jusqu’à 15 cm de diamètre. Nous nous sommes dits que cela serait super pour l’apéro… Oupss pardon le repas !!! 😂 malheureusement, à l’ouverture, il n’y avait rien qui semblait comestible…

Oursin Echinus Esculentus (Oursin globuleux)

Et enfin, la découverte culinaire du jour 😉 Thierry a récolté un peu d’algue Himanthalia Elongata et on avait complètement oublié les légumes pour accompagner la viande au barbecue. Ni une ni deux… Préparation d’une bonne fricassée d’algue et tout le monde a vraiment apprécié 👌 On est quand même allé, jean-Philippe et moi, chercher quelques légumes au Super U de Camaret-sur-Mer 😁
Et en dessert, Soizic et ses apprentis cuisiniers nous ont concocté une délicieuse salade de fruits 😇

Bon… La journée, enfin la soirée n’est pas finie pour autant… On a encore du travail sur la planche !!! Rédaction du journal de bord de la journée, un peu à l’arrache il est vrai 😄 car il y en a deux qui ont décidé que la plage ferait une belle salle de concert !!!
Alors on prend les guitares, les harmonicas, les cahiers de chansons et partitions, quelques accompagnements 😱😁 et c’est parti pour un concert improvisé.
Il faut vous dire qu’on a eu un public formidable !!! Quelques milliers de puces de mer, excusez du peu la renommée des Corsaires Malouins 😇 Pas sûr qu’elles se soient déplacées exprès pour nous mais elles étaient bien là et tapaient l’incruste sur les partitions, attirées par les lampes frontales !!!
En tout cas une belle soirée, bravo à Jean-Phi et Roland pour les cordes 🎸👌

Les puces de mer ont essayé de nous piquer le 43° 🤬😄

Quelques courtes heures plus tard, on est lundi matin 08 mai…
Personne n’a rien entendu cette nuit, allez savoir pourquoi… 🤔🤯😅
C’est le dernier jour, il y aura trois heures de route pour rentrer chez nous donc pas question de naviguer toute la journée. D’autant plus que la pluie est à nouveau au rendez-vous, qu’il faut plier les toiles de tentes sous la pluie, nettoyer le mobil-home, tout ranger et reconditionner…
On s’en tient au programme prévu et direction Morgat pour une navigation cool et matinale, sous la pluie mais on a pris l’habitude 🤔. Trois forfaits et l’on part à 7 vers le cap de la Chèvre mais on s’arrêtera à la pointe de Saint-Hernot car l’heure avance et on a prévu de reprendre la route vers Saint-Malo à 14 heures au plus tard. Au retour comme d’habitude, quelques rolls à l’arrivée de plage et c’est presque fini pour le week-end à Crozon.
Un casse-croûte sur le caillou qui barre la cale, une photo de groupe avant de partir et direction Saint-Malo. A bientôt le Finistère 🥲😉👋

La forêt des falaises de Morgat dans la brume matinale : un moment magique et reposant

De gauche à droite :
Didier, Roland, Yannick, Guy, Jean-Philippe, Pierre, Soizic, Didier, Jean-Pierre
L’homme invisible : Thierry

Signé : Pierre

Publié par

Pierre-Cancale

Kayak de mer

Vous pourriez aussi aimer...

(2) Commentaires

  1. Roland

    Très bon souvenir, avec ce très bon commentaire (merci Pierre), tout est vrai , ou presque (les cordes, c ‘est surtout Jean Phi)

  2. Thierry57

    Je dirai même plus, très bon souvenir. Super séjour, super équipe et article très complet, compliments Pierre. Comme je disais à Jean Philippe c’est au cours de ce type de sortie que tu enrichis ta technique. Vivent les passes à cailloux.
    A consommer sans modération mais les yeux bien ouverts.

Laisser un commentaire